Salon e-Commerce Paris 2013 : bilan & perspectives

salon-e-commerce-2013-Bilan-et-perspectives

Un salon e-Commerce de plus qui se termine en cette fin d’année 2013, et un constat en demi-teinte.

L’affluence ne dément absolument pas le “on-dit” qui voudrait que l’e-Commerce ne connait pas la crise. Le secteur attire définitivement les esprits en quête de business “facile et rentable”. Mais ce qu’il semble falloir particulièrement retenir de cette édition, c’est cet irrépressible besoin des exposants de vendre du rêve, quite à renforcer toujours et encore, années-après-années, ce que d’aucun a baptisé le “e-Commerce Bullshit”.

De facto, il y eut un accroissement de visiteurs totalement perdus entre les promesses des uns et le “bingo bla-bla” des autres.

Entre prosélytisme exacerbé donc, baron du genre et prêcheur à l’invective facile, la présence de l’Academy sur ces 3 jours aura, nous l’espérons, permis à l’ensemble de nos visiteurs de rationaliser cet environnement ; sens dans lequel nous avons décidé d’orienter chaque point de la conférence qui a été tenue le dernier jour du salon.

e-Commerce : survivre à 2014

e-commerce-survivre-a-2014-conférence-salon-e-commerce

Cette conférence s’adressait surtout et directement aux futurs, et actuels, e-Commerçants. L’objectif était d’oser le “parler-vrai” et de leur donner du concret, de leur apporter un garde-fou aux discours délirants, parsemant ce type d’événement.

Le simple fait de s’amuser à poser des chiffres afin de concevoir le budget d’un projet e-commerce “de niche” a révolutionné, pour certains, leur façon d’appréhender la chose, et c’était typiquement l’effet recherché…

En effet, le public a pu constater que s’il y avait indubitablement une réelle et mauvaise passe à traverser, y compris pour le e-Commerce, de véritables innovations macro et micro économique vont probablement continuer à secouer notre modèle ; voir même le révolutionner pour certaines, on pensera notamment à l’impression 3D pour le recentrage de la production au niveau local et le rééquilibrage des coûts par la robotisation au niveau de la production industrielle.

e-commerce-survivre-a-2014-conférence-salon-e-commerceParallèlement, les e-Commerçants doivent comprendre (comme on peut l’enseigner dans n’importe quel cours de marketing de 1ère année) que leur objectif n°1 doit absolument devenir la fidélisation. Il ne sert à rien de dépenser des sommes folles en captation s’ils ne sont pas capables de conserver leurs clients au travers d’une offre dont la qualité doit être le point d’orgue. C’est autrement dit la note à imposer dans la cacophonie ambiante et il y a déjà beaucoup d’efforts en la matière à fournir pour beaucoup.

Trouvez-vous une niche et optimisez votre business dans celle-ci ! Voilà comment résumer en une phrase les enjeux de 2014…

Enfin à plus long terme, face à tous ceux qui en doutent encore, nous nous risquons à prendre fait et cause pour l’avènement du Move, au détriment du Touch (cf. Hologrammes, Leapmotion, Myo, pico-projecteurs HD…), un changement de conventions qui induira sans en douter un changement de paradigme.

Imaginez-vous simplement dans votre salon, votre tablette sur les genoux, à chercher votre produit sur Amazon… puis une fois sélectionné, vous cliquez sur la photo du produit, et “bam” ! Il apparaît en taille réelle, projeté et matérialisé dans l’espace, de manière à pouvoir le manipuler pour l’observer sous tous les angles.

La dernière lacune du e-Commerce face au commerce physique vient alors de s’effacer. Et il n’est pas ici question de 10 ou 20 ans… mais de 2 à 3 ans maximum…

Nous vivons une époque formidable !

Bref, pour en terminer et paraphraser la baseline du salon (qui résume en grande partie ce que nous venons ici d’énnoncer), nous avons fait du “Customer Empowerment”.

salon-e-commerce-bilan-et-perspectives-customer-empowerment-survivre-a-2014Et au vu des réactions de la salle, souvent étonnée, parfois interloquée, mais globalement satisfaite, nous pouvons dire : mission accomplie !”

Vous pourrez d’ici peu découvrir l’intégralité de cette intervention, et en attendant la publication de celle-ci, nous vous proposons déjà de prendre connaissance du support qui a servi de fil conducteur à la conférence ainsi que quelques images de notre présence sur le salon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *